Biographie

L1000031

 

 

 

 

 

 

Yves Leresche, né à Lausanne, le 9 juin 1962.

Photographe documentaire

Membre de l’Association de photographes FOCALE depuis 1997.
Ancien membre de l’agence coopérative LOOKAT Photos à Zürich, de 1997 à 2004.

Distinctions:

1995 Prix National (CH) European Kodak Award, Arles.
1997 World Press Photo contest, Peoples in the News, 3ème prix, les Rroms de Roumanie.
1998 Prix du Festival de Honfleur, les Rroms de Roumanie.
1998 Prix du Rotary suisse, Centre islamique de Lausanne.
2001 Prix culturel vaudois, photographie.
2003 Grand prix du livre du Festival de Biarritz avec le livre «Rrom».
2016 Swiss Press Photo, 3ème prix Catégorie étranger.

 

LIVRES
1996 L’Europe de Mers, Yves Leresche et Serge Michel, éditions Syrios, fondation pour les progrès de l’Homme.
2002 Rrom, les Roms de Roumanie, Yves Leresche (photos) et Blaise Willa (textes), éditions Benteli (all.) et Infolio (fr.)
2009 Roma Realities, decade 2005-2015 (anglais), Yves Leresche (photographie) en collaboration avec la DDC et La Banque Mondiale.
2015 Roms, la quête infatigable du paradis, Yves Leresche (textes et photos), contributions de l’ethnologue Leonardo Piasere, du sociologue Jean-Pierre Tabin et de Véra Tchérémissinof de l’association Opre Rrom (LS).

2015 Dolce-Vita, a music club, avec l’association rue du Dr César Roux, édition l’Age d’Homme.

 

Expositions individuelles:

1987 Gueules nocturnes, Lausanne, Galerie 16/25.
1994
 L'Europe des mers, Lausanne, Hôtel de Ville.

1995 L'Europe des mers, Mai de la photo, Reims.
1997 Les Roms de Roumanie, Nyon, Galerie Focale, 
1997 Les Roms de Roumanie, Cheb (République Tchèque), Galerie 4. 
1997 Les Roms de Roumanie, Paris, Galerie Falguière 36.
1998 Le Centre islamique de Lausanne, Lausanne, CIO.
1998 Les Roms de Roumanie, Plzeň, Galerie Fribeth.
2002 Rrom, Lausanne, photographies et audiovisuel en tryptique, Musée de l'Elysée.
2003 Vivre ensemble, clients du supermarché Migros, Renens.

2003 Vivre ensemble, passagers des transports Lausannois (TL), exposition sur un bus de ligne pendant une année, Lausanne.
2007 Roma Realities, exposition itinérante, 2007- 2012, Budapest (H), Korcea (Alb.), Elbasan (Alb), Belgrade (SB), Novi-Sad (SB), Skopje (MK), Washington (USA), Monthey (CH).  
2007 Rroma, Krems Museum (A), photographie et audiovisuel en tryptique.
2009 Rrom, European Economic and Social Comitee, Bruxelles.
2012 Rrom et Roma Realities, Théâtre du Crochetan, Monthey.
2015 Rrom, Fribourg, Bibliothèque cantonale et universitaire.

2015 Roms, La quête infatigable du paradis, Forum de l'Hôtel de Ville et une installation audiovisuelle sur trois places publiques de Lausanne.

2017La quête infatigable du paradis, installation audiovisuelle dans l’espace public, Genève

2017 La quête infatigable du paradis, installation audiovisuelle dans l’espace public, Neuchâtel.

Installation audiovisuelle:

EXPOROMSLAQUETE10

 

 

 

 

2015-17 La quête infatigable du paradis, Yves Leresche (montage et photographies), en collaboration avec Amina Djahnine (montage et sound design), Vincent Hänni (musique), Jean-Gilles Decosterd (architecture) et Sandra Binder (graphisme), Lausanne, Genève et Neuchâtel. 

 

Expositions collectives: 

1990 Hot-Point, 3B Production, Lausanne.

1991 Die Schweiz anders sehen, Fribourg, Musée d'Art et d'Histoire.

1991 Voir la Suisse autrement, Lausanne, Musée de l'Elysée, Nouveaux itinéraires.

1995 Les Roms de Roumanie, European Kodak Award, Rencontres de la Photographie, Arles.

1997 World Press Photo, Amsterdam puis world tour.

1998 Sud et migration, Journées photographiques, Bienne.

1998 Centre Islamique, CIO, Lausanne.

2000 Arts de vivre, Espace Arlaud, Lausanne.

2004 Je t'envisage. La disparition du portrait, Musée de l'Elysée, Lausanne.

2005 On the road again, "la voiture Dacia, la voiture à tout faire", Journées photographiques, Bienne.

2006 On the road again, Altdorf, Haus für Kunst Uri, Die Bieler Fototage zu Gast im Haus für Kunst Uri.

2006 On the road again, Maputo, Photofesta Maputo, Bieler Fototage.

2007 On the road again, Johannesburg, Museum Africa, Bieler Fototage.

2009 Roma Realities, Transphotographiques, Eglise Saint-Maurice, Lille (FR)

2009 Focale s’expose, Nyon, Galerie Focale.

2016 Swiss Press Photo 16, Zürich, Schweizerisches Landesmuseum,. Die besten Schweizer Pressefotos des Jahres 

2016 Swiss Press Photo 16, Château de Prangin VD, meilleures photographies de presse suisses de 2018

2017 Dix ans d'EnQuête photographique valaisanne, Médiathèque Valais, Martigny. 

2019 Focale s’expose, Galerie Andata ritorno, Genève 

Achats et collections :

Musée de L’Elysée

Fondation Suisse de la photographie

Privés

 

Démarche artistique :

La démarche artistique d’Yves Leresche est une photographie documentaire en prise directe avec la réalité sociale. Dans la même idée, il veut aussi rendre sa photographie accessible à tous.

Il travaille régulièrement sur des thèmes sociaux et migratoires. 
Sa technique est une «immersion» chez les protagonistes qu’il photographie, que cela soit en pratiquant le «portrait» ou le «reportage». C’est un photographe de terrain qui consacre beaucoup de temps 
aux prises de vue dans la vie quotidienne.

Ces quinze dernières années, il a prolongé sa démarche sociale, par sa volonté de présenter son travail à la population, sur le lieu même des prises de vues, dans l’espace public des villes.

C’est pour cela qu’il préfère sortir des musées et des galeries pour trouver naturellement son public dans la rue.

Ainsi, la réception de son travail est très forte par un «public concerné» et non par «une élite artistique». Dans ce sens, sa photographie a un engagement social et en relation avec l’évolution de notre société contemporaine.

Sa démarche nécessite souvent des constructions spécifiques, comme des expositions faites de grandes bâches, montées sur des structures métalliques dans l’espace public des villes. Ou alors, il trouve des 
cimaises directement dans la ville, comme en 2003, sur un bus articulé
de la Ville de Lausanne dans le cadre du bicentenaire du Canton de Vaud.

Puis dernièrement, il conçoit une salle de projection itinérante sur trois places publiques de Lausanne. Grâce à une construction faite d’un assemblage de deux containers, il présente son travail en projection sur trois écrans et met son public dans une  «immersion visuelle et sonore».

Ce dispositif, dans un espace cubique, avec des images projetées proche de la réalité 1/1, augmente l’identification du spectateur et son empathie, le confronte aux réalités fdes protagonistes du documentaire.

Yves Leresche a aussi pour but de donner de l’information et de pérenniser ses travaux sous la forme de publications. Pour cela, il crée lui-même la maquette de ses livres, puis les réalise en collaboration avec un graphiste.